Par Siméon Isako

La dernière sortie médiatique du 1er vice-président de l’Assemblée nationale continue à susciter des réactions. Cette fois-ci le député MLC Jean Jacques dénonce le «militantisme» du leader de l’Udps et lui demande, dans une lettre, de «démissionner».

«Vous n’arrivez toujours pas à faire un distinguo entre le militantisme et le sens de responsabilité qu’oblige votre rang », écrit M. Mamba tout en réclamant son départ du bureau de la chambre basse du parlement. «Je considère que cette attitude ne correspond pas à la hauteur qu’exige votre fonction et je suggère de ce qui précède votre démission du bureau ».

Jean-Jacques Mamba reproche au Jean Marc Kabund de n’est pas être capable de fournir des éléments des preuves au sujet de 7 millions USD que dépenserait le Parlement pour l’organisation d’un congrès. Lors d’une émission sur Top Congo, le chef par intérim de l’Udps avait en effet jeté un pavé dans la marre en présentant cette somme colossale comme le budget souvent alloué à la grand-messe parlementaire. Un chiffre depuis démenti par le Président du sénat.

Jean-Jacques Mamba promet quant à lui d’activer l’article 31 du règlement d’ordre intérieur de l’Assemblée nationale au cas où Kabund ne démissionne pas. Il appelle l’Udps à désigner un autre député capable de bien assumer ces fonctions. Pas sûr qu’il soit entendu.