Par Siméon Isako

L’ Association congolaise pour l’accès à la Justice (ACAJ) se réjouit de nouvelles mises en place opérées par Félix Tshisekedi au sein de l’appareil judiciaire congolais.

Selon Georges Kapiamba, président de cette structure, les nouveaux animateurs sont appelés à travailler pour lutter contre les antivaleurs notamment la corruption et détournement.

« L’Acaj salue la nomination de nouveaux responsables dans la Justice (…) Elle attend vivement de ces derniers une lutte concrète, ferme et rapide contre notamment la corruption et l’impunité de plus hauts responsables des crimes graves », a fait savoir Georges Kapiamba, sur son compte Twitter.

Dans les ordonnances présidentielles lues vendredi soir à la télévision publique, Félix Tshisekedi a procédé à la nomination de nouveaux magistrats notamment au Parquet général près la cour de cassation où Flory Kabange Numbi, accusé de laxisme se voit remplacer par l’ancien avocat général Vixtor Mumba Mukono.

D’autres juridictions touchées sont notamment la cour de cassation qui compte un nouveau premier président, le Parquet près le conseil d’État ainsi que la Haute Cour militaire.