Par CAS-INFO

Une marche des étudiants de l’Université pédagogique de Kananga (UPKAN), a été dispersée ce mardi 07 janvier 2020 à coups de gaz lacrymogènes par la police.

Les manifestants opposés à la majoration des frais académiques voulaient exprimer leur désapprobation à ce sujet. Leur mouvement de protestation parti du campus au quartier Kamayi a été étouffé par les forces de l’ordre.

Des sources locales contactées par CAS-INFO n’ont pas été en mesure de fournir le bilan de cette opération.

Les manifestants avaient prévu un mémo à remettre au gouverneur de province dans lequel ils sollicitent son implication dans ce dossier.
Un jour plus tôt, c’est à Kinshasa où une manifestation similaire a dégénéré  entre étudiants de l’université de Kinshasa et forces de l’ordre. Au moins 11 manifestants ont été interpellés et 7 policiers blessés dont un est actuellement admis aux soins intensifs.