Par CAS-INFO

Une attaque des rebelles ougandais de l’ADF a visé une position des FARDC sur la vallée de Mutara, à Beni. Selon le porte-parole des opérations Sokola1, les rebelles qui subissent les frappes de l’armée dans cette région ont tenté d’infiltrer les forces régulières avant de perpétrer cette attaque repoussée.

Le major Mak Hazukay assure que « la situation est désormais sous contrôle, l’ennemi est maintenant pris en étau. »

L’armée qui a lancé les opérations de grande envergure à Beni pour nettoyer la région de tous les groupes armés indique que « ces djihadistes de l’ADF sont en débandade. Ils se déplacent désormais par des groupes satellites et dérobent des réserves de haricots aux civils. »
Maos sur le terrain, le FARDC qui ont perdu une trentaine d’hommes au dernier trimestre de 2019 disent être de temps en temps attaquées par des miliciens locales d’autodéfense.

« Alors que nous nous concentrons sur l’ADF pour éliminer ceux qui tuent nos compatriotes, la difficulté est que les Maï-Maï nous attaquent par derrière et nous empêchent d’évoluer », déplore le major Mak Hazukay.