Par CAS-INFO

Au cours d’une matinée politique tenue hier samedi au siège de son parti, le secrétaire général de l’Udps n’a pas passé sous silence, l’affaire Shadary.

Selon les informations démenties par les proches du concerné, l’ancien dauphin de Joseph Kabila a été débarqué à l’aéroport de Ndjili alors qu’il devrait voyager avec d’autres cadres du PPRD à destination de Bujumbura sur invitation du parti au pouvoir, le CNN -FDD.

“La DGM m’a dit que Shadary se promène avec le son ancien passeport diplomatique comme vice-premier ministre de l’intérieur. Ils m’ont dit qu’en tant que police des frontières, ils l’ont empêché de voyager », a déclaré Augustin Kabuya. À l’en croire, il s’agit d’une « tricherie », car le patron du parti présidentiel ne s’explique pas que son collègue du PPRD sans qualité officielle, soit toujours détenteur d’un passeport rouge.

« Que personne ne vous trompe qu’on lui a ravi le passeport pour des raisons autres que celle sus évoquée », martèle M. Kabuya.

Mais selon le PPRD, cette affaire de passeport est fausse sur toute la ligne. Sur son compte Twitter, le parti de Joseph Kabila dément ces informations et rejette en bloc les ordres de mission  en circulation.

Au sujet du passeport diplomatique, un cadre a confié à CAS-INFO que Ramazani Shadary a une double raison de l’avoir d’abord en tant que conjoint d’une députée nationale et en sa qualité de député honoraire.