Par Siméon Isako

Examinant la situation de la RDC depuis les élections de décembre 2018 jusqu’à ce jour, l’ Union Européenne a appelé, ce lundi 9 décembre, les autorités congolaises à réformer laCENI et la Cour constitutionnelle pour
favoriser la stabilité du pays en prévision de prochaines élections, en 2023.

« Afin de consolider la démocratie et garantir la stabilité, et en prévision de futures échéances électorales, l’UE appelle à la réforme des institutions garantes de la démocratie et des processus électoraux, en particulier la Cour constitutionnelle et la Commission électorale nationale indépendante, dans le cadre d’un processus inclusif et crédible », fait savoir le conseil européen dans un communiqué dont copie est parvenue à CAS-INFO.

Selon l’ Union Européenne, « la transparence et la crédibilité de prochains scrutins ainsi que la participation de tous, y compris des jeunes et des femmes, seront essentielles pour consolider la stabilité en RDC ».

Dans la même résolution, l’UE a décidé de lever des sanctions contre deux proches de Joseph Kabila sur les 15 personnes ciblées sans les citer nommément.