Par Siméon Isako

La Chambre d’appel de la Cour pénale internationale a confirmé ce mercredi 27 novembre à la Haye la peine d’un an de prison contre Jean Pierre Bemba.

Condamné en mars 2017 dans l’affaire dite de subornation de témoins, l’ancien célèbre détenu de la CPI est aussi sommé de payer une amende de 300. 000 euros.

Dans sa décision rendue ce jour novembre, la Chambre d’appel a rejeté la demande de fixation d’une nouvelle peine pour Jean-Pierre Bemba et ses co-accusés dans cette affaire .

Les peines prononcées à l’encontre des avocats de Bemba, Aimé Kilolo Musamba et Jean-Jacques Mangenda Kabongo, d’un député de son parti, le Mouvement de Libération du Congo (MLC), Fidèle Babala Wandu, et d’un témoin de la défense, Narcisse Arido, ont également été confirmées par cet arrêt.

Les cinq hommes avaient été déclarés coupables « d’atteintes à l’administration de la justice pour avoir intentionnellement suborné des témoins.

Ainsi, ayant déjà passé plus de 10 ans en prison, Bemba a par ce fait purgé cette peine d’un an de prison.