Par Siméon Isako

S’exprimant ce mardi 12 novembre devant des militants de son parti venus l’ecouter à l’occasion du premier anniversaire de la journée dédiée à la base, Jean-Marc Kabund, président intérimaire de l’UDPS est revenu sur les circonstances qui ont milité selon lui à la formation de la coalition FCC-CACH.

« Nous sommes dans cette coalition de bonne foi. Regardez l’Angola. Est-ce que le président honoraire est là-bas ? Non. J’ai donné l’exemple de l’Angola. Suivez ce qui se passe là-bas. Combien sont en prison ? Il y a également l’exemple de l’Afrique du Sud. Est-ce que Zuma n’a pas de problème avec la justice ? C’est pour vous montrer notre bonne foi. Il ne faut pas que certaines bêtises nous poussent à aller fouiner », a-t-il menacé avec insistance.

Ces dernières semaines, les tensions sont vives entre militants de cette coalition au pouvoir. L’incendie des effigies de Félix Tshisekedi la semaine dernière à Kolwezi a suscité une escalade verbale entre ténors de la plateforme. Jean Marc Kabund avait même annoncé la suspension des discussions avec le FCC.