Par Siméon Isako

Deux militants du mouvement citoyen Lutte pour le changement (Lucha) ont trouvé la mort ce samedi 23 novembre 2019 dans des manifestations qui consistaient à dénoncer la résurgence des tueries des civils à Beni par les rebelles ADF.

Deux autres civils et policiers sont grièvement blessés.
Selon une source policière, ils sont admis dans un hôpital local pour des soiy de santé appropriés.

Selon les informations livrées par la police, les deux agents de l’ordre qui sont à la base de ces décès ont été arrêtés quelques heures après le drame.

La police informé aussi qu’ils seront jugés selon la loi.
Déjà plusieurs mouvement citoyen, se sont prononcés ce samedi dans la soirée pour exiger un procès à l’encontre de ces deux policiers qui « ne respectent pas le droit de l’homme ».

Le vendredi, des coups de feu ont été entendus à travers la ville. Les activités sont paralysées, des magasins, boutiques, pharmacies restes fermés, les autorités provinciales ont déployé des policiers et militaires sur l’étendue de la ville pour calmer la tension et détruire les barricades errigées par les civils.

La population de cette partie du pays exige aussi le départ de la Monusco qu’elle juge inefficace sur terrain.