Par Siméon Isako

Le comité Laïc de coordination (CLC) appelle les manifestants du samedi prochain à éviter toute forme de violence dans leur parcours même si l’itinéraire de la marche n’est pas encore connue.

« Pas des pneus brulés, pas des barricades, pas des propos violents, pas de jets de pierres et autres projectiles, pas d’acte de vandalisme », ont précisé les organisateurs dans un communiqué signé par trois de leurs délégués dont le professeur Isidore Ndaywel.

Ils invitent les manifestants à respecter les agents de l’ordre.

« Ne pas considérer les policiers, les militaires et autres agents des services de sécurité comme ennemis; inversement », le CLC qui dit marché contre la corruption, l’impunité et l’impuissance de la justice convie la police à
ne pas considérer les participants à la marche comme des ennemis

“Faisons de cette croisade l’expression de l’utilisation responsable de notre liberté pour construire une société dans laquelle il fait bon vivre,” renchérit le communiqué.

Le CLC a appelé la population à une participation massive car selon elle, ”la croisade contre ces fléaux nous concerne tous”