Par Jean Pierre K

Intervenant ce dimanche soir sur la télévision publique, Félix Tshisekedi a évoqué les travaux entrepris dans le cadre de son programme marquant ses 100 premiers jours à la tête du pays.

Pour le Chef de l’État, ce programme qui est toujours en cours d’exécution plus de 100 jours après ne va « sûrement pas résoudre tous nos problèmes en quelques mois mais c’est un début de solutions ».

Critiqué d’avoir lancé plusieurs chantiers non repris dans le budget et sans l’accord du parlement, Félix Tshisekedi répond.

« Nous n’avions pas croisé les bras en spectateurs passifs parce que quand on veut changer les choses, on attend pas de réunir toutes les meilleures conditions », se défend t-il.

Le président de la République se vante d’avoir ouvert plusieurs chantiers qui, une fois terminés affirme -t-il, « vont soulager quelques – uns de nos problèmes ».

Pendant les 100 premiers jours qui ont suivi son accession au pouvoir, M.Tshisekedi s’est réjoui d’avoir doté des villes de certaines infrastructures routières et apporté des réponses dans la production agroalimentaire industrielle, dans le domaine de la santé et autres.

« Les défis de notre pays sont immenses, les problèmes sont multiples mais il n’est pas impossible d’y remédier et de commencer ainsi à changer notre mode de vie », a rassuré Félix Tshisekedi.