Par CAS-INFO

Ils étaient tous engagés dans la campagne contre un éventuel troisième mandat de Joseph Kabila. Mais depuis la victoire de Félix Tshisekedi à la présidentielle, une certaine distance s’était installée entre lui et le Prix Nobel de la paix, Denis Mukwege.

Pour la première fois depuis la présidentielle, les deux hommes se sont rencontrés hier lundi à New-York, en marge de la 74e assemblée générale de l’ONU.

Le face-à-face entre Félix Tshisekedi et Denis Mukwege a duré près de 45 minutes. Leurs échanges ont tourné autour du Fonds Mondial des Survivantes, un mécanisme de réparation pour lequel le Docteur Mukwege et sa co-lauréate Nadia Murad plaident activement depuis presqu’un an aujourd’hui.

« Je suis ici à New York pour sensibiliser les pays sur la question des réparations. Il y a plusieurs semaines, le Président a émis le souhait de me rencontrer et nous venons d’avoir une bonne discussion sur le sujet », a dit Denis Mukwege.

Le promoteur de la fondation Panzi dit avoir demandé explicitement au Chef de l’État afin que la RDC puisse participer et soutenir ce fonds mondial.

« J’en ai parlé au Président de la République pour que la RDC soit parmi les Etats qui vont soutenir ce Fonds qui est déjà soutenu par certains Etats, mais pour moi, il est très important que la RDC soit parmi les premiers pays qui vont soutenir ce Fonds global qui ne sera pas un fonds congolais. Il est très favorable à cette idée. Nous sommes satisfaits », a t-il déclaré.

Selon Denis Mukwege, le président Tshisekedi s’est montré très favorable à sa préoccupation.

 » Il s’est dit favorable. J’ai été accueilli avec beaucoup de chaleur », a-t-il indiqué.
Content de disposer d’un Prix Nobel dans son pays, Félix Tshisekedi a promis de décorer le gynécologue obstétricien.