Par CAS-INFO

Félix Tshisekedi est conscient des attentes suscitées par son élection à la tête de la République Démocratique du Congo et le fait savoir aux Congolais. Dans un clip digne d’une vidéo de campagne électorale diffusé dimanche par la RTNC, le Chef de l’État a lancé un appel à la mobilisation générale. seul moyen selon lui de concrétiser le changement tant attendu par les Congolais.

« Le jour de mon investiture, je vous ai bien entendu me rappeler, Félix papa alobaki (papa a dit), le peuple d’abord », rappelle Felix Tshisekedi dans ce document de 5 minutes avant de reconnaitre l’immensité du défi qu’il doit relever.

Pour autant, ces problèmes, multiples, martèle le Chef de l’État, il n’est pas impossible d’y remédier ni de commencer à changer les choses, changer notre mode de vie en société. Ainsi, pour engager le changement, il rappelle qu’il n’a pas attendu pour agir malgré un contexte particulier que celui de son avènement au pouvoir. « Parce que, face au désir ardent du changement qui traverse tout le pays, nous avons décidé de ne pas croiser les bras en spectateur passif. Nous avons lancé le programme des 100 jours ».

Si le président admet que ce programme ne pourrait pas résoudre tous les problèmes du pays, pour lui, ces travaux sont néanmoins un début de solution. « Ces chantiers, une fois finalisés, vont soulager quelques-uns de nos problèmes. Certains d’entre nous pourront ainsi renter plus tôt chez eux, sans subir le stress des embouteillages ou voyager plus facilement d’une ville à une autre », détaille-t-il en référence aux travaux de réhabilitation des routes commencés un peu partout dans le pays.

« Le programme de 100 jour nous donne la preuve que par notre volonté, seuls, nous pouvons trouver des solutions à nos propres problèmes. »

« Le grand changement que nous attendons, le changement que vous souhaitez, ne sera possible que si chacun de nous tous, Congolaises et Congolais, adoptent la même attitude responsable face aux problèmes et défis qui sont les siens, qui sont les nôtres. », recommande le Président avant d’insister en exhortant les Congolais en ces termes :

« Nous devons incarner le changement partout où nous sommes pour que le pays évolue. Aussi petit soit l’impact de l’action que vous pouvez prendre, elle reste importante pour atteindre l’objectif »

Un message adressé en particulier à ceux qui sont responsables de la gestion de la chose publique. De ces derniers Felix Tshisekedi veut voir comme premier signe, le changement de comportement. Ils les invite à faire preuve de compétence dans la mission qui leur est confiée. « Nous sommes au service exclusif des Congolaises et Congolais. Sachons désormais travailler pour le changement de notre pays »