Par Siméon Isako

Martin Fayulu condamne la levée des immunités parlementaires du député provincial Mike Mukebayi.

Dans un tweet, le candidat malheureux à la présidentielle de décembre 2018 dénonce ce qu’il qualifie de harcèlement judiciaire contre l’élu de Lingwala.

“Aujourd’hui comme hier, la justice est toujours instrumentalisée. Qu’on arrête d’harceler l’honorable Mike Mukebayi. Le peuple qui l’a élu a le droit de savoir ce qui se passe dans la gestion de la ville de Kinshasa. Il ne faut donc pas étouffer la vérité. » a déclaré Martin Fayulu sur son compte Twitter.

Pour le coordonateur de la dynamique pour la vérité des urnes, la décisio bureau de l’assemblée provinciale de Kinshasa est la preuve que la justice est instrumentalisée.

Pour rappel, les immunités du député Mike Mukebayi ont été levées par le bureau de l’Assemblée provinciale de Kinshasa sur demande du parquet, avait déclaré le président de l’organe délibérant de la capitale. Selon Godé Mpoyi, plusieurs plaintes pour diffamation viseraient l’ancien journaliste.