Par Jean Pierre K

Huit mois après l’élection présidentielle couplée aux législatives, une pétition conjointe lancée par les églises catholique et protestante en faveur de la tenue d’élections locales, a récolté franc succès.

Le rapport final a été publié vendredi à Kinshasa au cours d’une conférence de presse tenue par ces deux confessions religieuses.
Les conclusions révèlent que
plus d’un million de congolais ont signé le document dans plusieurs provinces du pays.

Ceux qui ont souscrit à la démarche ont  » respecté les critères de la pétition » en mettant à côté de leurs signatures, les numéros de leurs cartes d’électeurs.

Près d’un demi million de signatures n’ont pas été prises en compte pour avoir omis d’ajouter les numéros contenus dans leurs cartes d’électeurs, regrettent les initiateurs qui déplorent les actes de menaces dont certains pétitionnaires ont fait l’objet.

« Certains animateurs ont été victimes des menaces, des intimidations et des violences de la part de quelques autorités locales et des partis politiques. Ces autorités estiment que la tenue des élections locales est une menace pour leurs postes » , ont – ils dénoncé.

Ce rapport final n’a pris non plus repris les signatures de certaines provinces dont le colis ne sont toujours pas arrivés à Kinshasa, précisent les organisateurs.

Selon le calendrier électoral, les élections locales devraient se tenir en ce mois de septembre.
Pour rappel, depuis le premier cycle électoral de 2006, les élections locales n’ont jamais été organisées en RDC.