Par CAS-INFO

L’ancien candidat de Lamuka à la présidentielle du 30 décembre 2018 ne se fait aucune illusion sur le nouveau gouvernement Ilunga Ilunkamba rendu public lundi à l’aube. Pour Martin Fayulu, il n’y a aucun changement, le régime reste le même.

« C’est Kabila qui continue », a déclaré l’opposant mardi à Kinshasa en marge d’une réunion de la Dynamique pour la vérité des urnes, une formation de contestation des résultats électoraux présidée par le leader de l’Écide.

Pour Martin Fayulu, le responsable de cette situation se nomme Félix Tshisekedi, le Chef de l’État, qu’il accuse de faire « affront au peuple congolais » et d’ « avoir remis le pays à zéro », au mépris selon lui des efforts consentis par les Congolais.

La seule alternative possible pour l’ancien coordonnateur de Lamuka est de refaire la révolution. « Nous devons refaire la lutte pour chasser Kabila », a déclaré M. Fayulu.

Il s’agit là de la première réaction musclée de Lamuka depuis l’annonce du nouveau gouvernement lundi. Plus modérés, Jean Pierre Bemba et Moïse Katumbi via son mouvement Ensemble pour le Changement, avaient respectivement appelé la nouvelle équipe à « résoudre » et à s’« occuper » rapidement les problèmes des Congolais.