Par Jean Pierre K

Le conseil de sécurité de l’ONU attend énormément du premier gouvernement de Félix Tshisekedi.
Dans une déclaration vendredi à New-York, les membres du conseil de sécurité ont rappelé la nécessité que le futur exécutif devrait permettre nouveau président congolais d’établir un véritable état de droit.
L’ONU attend également du prochain gouvernement, la restauration de l’autorité de l’État, l’ouverture politique et l’unité nationale.

Dans son rapport au début de la semaine, la représentante de l’ONU en RDC avait pressé la coalition FCC-CACH à vite trouver un compromis en vue de la formation du gouvernement.

L’accord de gouvernement conclu lundi entre les deux alliés prévoit un gouvernement de 65 membres dont 42 ministres titulaires. Le FCC de l’ancien président Joseph Kabila aura quelques portefeuilles clés dont la défense, les finances et la justice alors que le clan de Félix Tshisekedi va contrôler la diplomatie et la sécurité intérieure.
Selon la clé de répartition, le Front Commun aura 42 postes contre 23 pour son allié du Cach.