Par Jean Pierre K

Il avait bien prévenu qu’il assisterait à sa première séance plénière après la mise en place du bureau définitif de la chambre haute.
Contrairement aux spéculations qui ont gagné la toile ces dernières 48 heures annonçant sa participation à l’élection des membres du bureau définitif du sénat, Joseph Kabila n’a pas effectué le déplacement du palais du peuple, siège du parlement où se déroule à l’instant ce scrutin.

Majoritaire au sein de la chambre haute, le FCC, famille politique de l’ancien président a aligné pour ces élections, l’ancien ministre de la justice Alexis Thambwe Mwamba (76 ans) à la présidence. Le diplomate va se disputer le perchoir avec Modeste Bahati, ex – cacique de l’ancien régime, tombé en disgrâce pour s’être porté candidat à ce poste.

Avec moins de 15 sénateurs, Modeste Bahati a moins de chance de l’emporter face à la machine à gagner mise en place par le FCC. Plusieurs sources rapportent que Joseph Kabila a reçu hier dans sa ferme privée de Kingakati, plus de 70 sénateurs de sa plateforme.

Ce scrutin à haut risque devrait commencer dans les prochaines minutes. Les opérations seront retransmises en direct sur la télévision publique.