Par Jean Pierre K

Les négociations entre le Front Commun pour le Congo (FCC) et la coalition Cap poule Changement (CACH) en vue de la formation du gouvernement ont pris une vitesse de croisière.

Les deux parties ont procédé aux derniers réglages hier soir au cours d’une réunion autour du président Tshisekedi à la cité de l’union africaine.

« Le gouvernement devrait être formé avant la fin de la semaine prochaine » , ont affirmé les négociateurs à la presse.

Aucune déclaration finale n’a été faite au terme de cette rencontre qui a duré près de deux. Le compromis serait déjà trouvé en ce qui concerne la taille du gouvernement, le partage de responsabilités et le profil de ses animateurs. Un cadre de Cach a indiqué à CAS-INFO que le week-end sera mis à profit pour que chaque composante dépose la liste de ses représentants. Notre source précise que certains caciques fichés ne seront pas retenus dans cette équipe.

Les principaux ténors du FCC ont pris part à cette rencontre. Il s’agit de Néhémie Mwilanya, coordonnateur de l’alliance pro Kabila, Didier Etumba, général à la retraite et ancien conseiller militaire de Joseph Kabila ou encore Azarias Ruberwa et Raymond Tshibanda. La coalition qui soutient Félix Tshisekedi était pour sa part représentée par Augustin Kabuya, secrétaire général du parti présidentiel, du député Kamerhiste Jean Baudouin Mayo et François Mwamba, ancien coordonnateur du mécanisme de suivi de l’accord d’Addis-Abeba, signé entre la RDC et ses voisins.

Dimanche, le président Tshisekedi avait reçu dans sa résidence de la N’sele en banlieue Kinoise son prédécesseur Joseph Kabila et ses collaborateurs. La question du gouvernement aurait dominé leurs échanges, a-t-on appris des sources présidentielles. Même sujet évoqué le week-end entre l’ancien chef de l’État et un groupe de négociateurs du Cach.

Élu, puis investi président le 24 avril, Félix Tshisekedi n’a toujours pas son premier gouvernement. Il a nommé le 20 mai dernier Sylvestre Ilunga Ilunkamba (72 ans) à la primature.