Par Badibanga Poivre D’Arvor

Le Gouverneur de la province du Sud-Kivu Théo Ngwabidje Kasi vient de publier son équipe gouvernementale environ un mois après son investiture. Nul parmi les anciens ministres n’a été reconduit. Le pronostic sur une probable reconduction de l’un ou l’autre de l’équipe ministérielle de l’ex gouverneur Claude NYALUGABO a été contredit.

C’est à travers trois arrêtés provinciaux lus sur les antennes de la Radiotélévision Nationale Congolaise, station de Bukavu que ces nom ont été révélés. Selon le premier arrêté, le Professeur Jean Claude Mubalama Zibona est reconduit comme directeur de Cabinet, poste qu’il a occupé durant le règne du précédent Gouverneur. Il est secondé par Me Me Daniel Lwaboshi Mulumeoderhwa.

Le deuxième arrêté concerne la nomination des ministres provinciaux. Selon l’esprit de ce document, Lwabanji Lwasingabo est nommé ministre de l’intérieur, Justin Bitafwanwa est le nouveau ministre de la Justice et Ndigaya Ngezi Ministre des Travaux Publics. Le ministère de la santé, du genre et des affaires sociales revient à Cosmos Bishisha, celui des finances à Marie Jeanne Zihalirwa, du transport et des voies de communication à Swedi Basila Claude pendant que Burume occupe le ministère des mines, et Rodin Aochi est au plan. Marcellin Amani Bahaya est au ministère de l’agriculture et Geneviève Mizumbi à l’éducation.

D’autres nominations concernent les membres du secrétariat exécutif provincial. Ainsi, Claude Lukindwa Mwendambali est nommé secrétaire exécutif du Gouvernement provincial du Sud-Kivu. Il sera assisté par deux adjoints, notamment : Osée Mudahigwa Muguru qui est chargé des affaires politiques administratives et judiciaires ainsi que Léonard Mukanirwa Balolage s’occupera des questions économiques. Au Sud-Kivu, beaucoup pensent que des surprises au sujet de la formation des cabinets ministériels sont en perspective. Comme au gouvernement, des niveaux visages sont attendus. Histoire de matérialiser  à tous les niveaux ce désire de changement.