Par CAS-INFO

Initialement prévu ce lundi, le contrôle technique des véhicules a été renvoyé au mois de juin prochain, annonce la Police Nationale Congolaise via son compte twitter.

« Pas de contrôle des certificats de contrôle des véhicules, le Gouverneur Intérimaire de Kinshasa vient d’accorder un moratoire de deux mois aux propriétaires des véhicules de se mettre en règle », a écrit la police.

Le contrôle technique des véhicules permet de vérifier l’etat des automobiles circulant dans la ville de Kinshasa. Imposé à tout propriétaire des véhicules, il est une mesure prise par la Police pour limiter les accidents dans la capitale Kinoise.