Par Espérant Keke

L’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) saisit la cour d’appel du Kasaï central pour demander l’annulation du 1er tour de l’élection des gouverneurs.

L’UDPS accuse la CENI de n’avoir pas respecté la loi électorale dans la mesure où, selon elle, les listes des candidats gouverneurs et vice-gouverneurs n’ont pas été affichées ni publiées conformément aux articles 134 et 136 de la loi électorale.

« L’UDPS/Tshisekedi constate avec amertume que la CENI n’a pas respecté les articles précités dans la mesure où elle a placé la photo d’une autre personne en lieu et place de celle de Masamba Mankemba Bertin, candidat vice-gouverneur comme décidé par la cour d’appel », peut-on lire dans la correspondance adressée au 1er président de la cour d’appel.

D’après ce parti politique, cette exclusion de la photo du candidat vice-gouverneur rend la liste incomplète et constitue dans le chef de la CENI une fraude qui pêche contre la loi électorale et l’arrêt de la cour d’appel. « Cette fraude entretenue délibérément par la CENI a désorienté les électeurs pendant le scrutin », souligne l’UDPS.

Par ailleurs, l’UDPS appelle également à la suspension du second tour de l’élection des gouverneurs qui est organisé ce samedi.