Par P. Ndongo

La coalition Cap pour le Changement (CACH) est pour la nomination d’un informateur au sein du Front Commun pour le Congo (FCC) en vue de la constitution d’une nouvelle majorité à l’assemblée nationale. C’est du moins ce qu’on peut retenir de la déclaration de Peter Kazadi, cadre de l’UDPS.

« C’est vrai que nos amis du FCC ont la majorité mais constitutionnellement le président n’est pas informé. Pour couper court à tout ce qui s’apparente aujourd’hui à la méfiance, on peut nommer quelqu’un du FCC comme informateur parce qu’aujourd’hui leur crainte consiste en ce qu’on peut désigner quelqu’un qui va aller débaucher là-bas. Nous on en a pas l’envie », a-t-il fait savoir sur Congo ce mercredi.

Par ailleurs, Maitre Peter Kazadi indique que le Président Félix Tshisekedi attend la mise en place du bureau définitif de la chambre basse du Parlement pour nommer cet informateur.

À noter que la constitution d’une nouvelle majorité à l’assemblée nationale devra permettre au Chef de l’Etat de nommer un premier ministre, qui va former le premier gouvernement sous l’ère Tshisekedi.