Par CAS-INFO

Un policier tué, maisons incendiés et plusieurs cas suspects et confirmés de la maladie à Virus Ebola sont portés disparus. C’est le bilan de l’attaque du centre de traitement d’Ebola situé à Butembo, rapporte Radio Okapi.

Selon la radio onusienne qui cite le ministère de la santé, 32 patients suspects et 4 sur 12 cas confirmés se sont évadés du centre.

Cependant, le ministre de la santé publique dit poursuivre des recherches pour ramener les 4 cas confirmés d’Ebola qui ont pris fuite.

Par ailleurs, les malades restants ont été transférés dans le centre de transit de Butembo.

À noter que cette attaque intervient après l’incendie d’un autre centre de traitement d’Ebola situé à Katwa dans la même ville du Nord-Kivu.