Par CAS-INFO

Le Canada rejoint le concert d’appels en direction de la CENI, que toutes les organisations tant nationales qu’internationales, appellent à donner la vérité des urnes. Par la bouche de son ambassadeur à Kinsahsa, Ottawa lance, à son tour, le meme message.

« Les missions d’observation de l’Union africaine et de la CENCO appellent à ce que les « ésultats qui seront proclamés soient conformes au vote du peuple congolais » et « publiés dans le respect de la vérité et de la justice ». Le Canada rejoint ces appels », a déclaré Nicolas Simard jeudi sur Twitter.

Par cette position clairement affichée, le Canada ajoute un peu plus la pression sur la CENI. Comme les États-Unis mais aussi plusieurs chancelleries de l’Union européenne avant lui.