Par CAS-INFO

Martin Fayulu poursuit sa bonne dynamique de campagne dans l’est du pays. Après la ville de Bunia dans la province de l’Ituri où il a drainé du monde vendredi, le candidat de LAMUKA remet ça dans la capitale provinciale de la Province Orientale.

Il lui aura fallu d’abord plusieurs heures pour rallier le centre-ville et la distance qui sépare le lieu du meeting et l’aéroport de Bangoka. Escorté par des milliers des Boyomais, Martin Fayulu prend son temps et savoure cette surprenante mobilisation, bien loin de sa terre natale, le Bandundu.

L’explication à cette Fayulumania dans le nord-est du pays n’était pourtant pas loin : Ève Bazaïba. Native du coin, la députée MLC offre son terroir à son nouvel allié. La démonstration ne tarde pas d’ailleurs à être faite lorsqu’enfin arrive le cortège du candidat place de la Poste. La Secrétaire générale du parti de Jean Pierre Bemba est fortement ovationnée. Tout comme l’ancien premier ministre Adolphe Muzito que le candidat numéro 4 a tenu à présenter au public.

Entre des « Dieu t’a choisi pour le servir» scandés en faveur du candidat et des slogans hostiles au chef de l’État, Martin Fayulu pouvait ainsi se livrer à sa rhétorique de campagne. Non à la machine à voter, oui aux élections crédibles, État de droit, fin de l’impunité, décrispation politique, sont autant des messages lancés par le fondateur de l’ECidé. Dans une euphorie que personne n’a vu venir.