Par CAS-INFO

« Il est impossible d’organiser la présidentielle du 23 décembre prochain avec les bulletins papiers », comme le proposent certains candidats président de la République, déclare Jean-Pierre Kalamba, Rapporteur de la CENI, sur Top Congo, ce jeudi.

« Pour l’application de cette piste, ils ne vous ont pas dit qui va imprimer les bulletins papiers pour la présidentielle parce que ça coûte combien ? Qui a les moyens pour les déployer ? », s’est-il interrogé.

Lors d’un entretien accordé à RFI, Fridolin Ambongo, nouvel archevêque de Kinshasa, avait proposé à la centrale électorale d’organiser la présidentielle avec les bulletins papiers et les législatives nationales et provinciales avec la machine à voter. Une idée qui a été reprise par le Pasteur Théodore Ngoy, un des candidats à la présidentielle.