Par CAS-INFO

Corneille Nangaa communiquera à la presse ce jeudi, a annoncé la cellule de communication de la Commission électorale nationale indépendante. À 4 jours des élections, Corneille Nangaa pourrait officialiser la volonté de son institution de reporter de quelques jours les scrutins, comme vient de l’envisager le Rapporteur de la CENI, Jean Pierre Kalamba.

« Si, comme on dit, à l’impossible nul n’est tenu, il ne faut pas échouer pour un temps de trois ou quatre jours à ajouter pour que les choses soient bien faites. », a déclaré Jean Pierre Kalamba mercredi à la presse. Ce dernier a expliqué que la Centrale électorale avait recommandé à ses techniciens de revoir et fixer la hiérarchie sur le nombre des machines opérationnelles qui peuvent fonctionner le jour du vote.

« Ce n’est qu’après ça que je puis revenir pour vous par parler [à la presse]. Si ce n’est pas possible, nous reviendrons, nous prendrons langue avec les acteurs, s’il faut ajouter cinq, sept, dix ou quatorze jours pour faire ça, est-ce que ce serait mal ? », a-t-il insisté.

À quelques jours des élections prévues pour l’heure le dimanche 23 décembre 2018, la CENI est en effet confrontée aux défis techniques et logistiques. Outre l’incendie d’un de ses entrepôts dans la nuit du 12 au 13 décembre 2018 à Kinshasa, la Centrale électorale n’a pas encore fini d’acheminer les procès verbaux dans les centres de vote et de compilation à travers l’immense territoire qu’est la République démocratique du Congo.