Par Espérant Keke

Jean-Pierre Bemba, Président du Mouvement de Libération du Congo (MLC) et membre de la nouvelle coalition de l’opposition dénommée « Lamuka » a répondu à Vital Kamerhe et Félix Tshisekedi, deux leaders de l’opposition qui se sont retirés de l’accord de Genève en dénonçant le mode de vote qui a conduit à la désignation de Martin Fayulu comme candidat commun.

Pour, le Sénateur congolais, « tout était clair », quant au mode de vote qui a conduit à la désignation du candidat commun de l’opposition.

« Ce n’est pas qu’ils ont été évités compte tenu de leur poids politique. Le jeu était transparent au niveau du choix du candidat commun. Ce qui est fait avec des règles qu’ils ont acceptées eux-mêmes. D’ailleurs, je me rappelle de ce que Félix Tshisekedi a dit ; la loi est dure mais c’est la loi. Lui-même a félicité Martin Fayulu ainsi Vital Kamerhe. Je ne comprends pas ce revirement 24 heures après. Tout ça est un peu désolant », a expliqué Jean-Pierre Bemba lors d’un entretien accordé à TV 5.

Les Présidents de l’UDPS et l’UNC se sont retirés de l’accord de Genève moins de 24 heures après son adoption dénonçant le mode de vote et d’autres irrégularités constatées dans l’accord. Une situation qui compromet les chances de l’opposition à aller aux élections « unie », à quelques jours du début de la campagne électorale.