Par Chris Elongo

L’Afrique célèbre, ce jeudi 1er novembre, la journée africaine de la jeunesse sous le thème : « faire attendre la voix des jeunes contre la corruption en Afrique ».

Interrogée par Top Congo, Francine Muyumba, Présidente de l’Union Panafricaine de la Jeunesse, en a appelé les jeunes congolais à éviter toutes les manipulations politiciennes.

« Nous appelons toute la jeunesse congolaise à la prise de conscience en évitant toutes les manipulations politiciennes pour l’intérêt suprême de la République Démocratique du Congo », a-t-elle dit.

Par ailleurs, Francine Muyumba encourage les Etats africains à organiser des activités pouvant permettre à la jeunesse de s’engager dans le combat de la lutte contre la corruption.

« Il revient à nos dirigeants de servir d’exemples afin que les jeunes puissent avoir également des modèles, en ce qui concerne cette question de la lutte contre la corruption. Les jeunes se font manipuler. C’est vraiment un problème qui doit être résolu à tous les niveaux. Nous encourageons tous les Etats africains de pouvoir organiser des activités au niveau de nos Etats qui encouragent les jeunes à lutter contre la corruption », a-t-elle déclaré.

Quant au processus électoral en cours en RDC, la Président de l’Union Panafricaine croit fermement en la tenue des élections, le 23 décembre prochain.