Par P. Ndongo 

Attendu à Kinshasa pour accompagner Martin Fayulu, candidat de la coalition Lamuka à la présidentielle, Jean-Pierre Bemba ne pourra regagner Kinshasa que si les conditions sécuritaires sont réunies, a annoncé sur Top Congo Alexis Lenga, un des Secrétaires généraux adjoints du MLC.

« La meilleure des choses pour Jean-Pierre Bemba est de venir sur le territoire national, [le] sillonner. Lorsqu’il est revenu, il lui a été interdit d’aller chez lui. Moïse Katumbi est empêché de rentrer au pays. En plus, il y a des problèmes de sécurité dans le pays. Si toutes les conditions sécuritaires sont réunies, pourquoi pas? », a-t-il déclaré.

Après après dix ans passés à la Haye, l’ancien vice président de la république avait regagné Kinshasa en août dernier et tenté de se présenter à la présidentielle. Ecarté, le chef de file du MLC s’est récemment affiché avec la coalition LAMUKA qui soutient la candidature de Martin Fayulu.

Alors que la division entre les grandes formations de l’opposition semble s’amplifier, notamment en raison de la montée en puissance du tandem Tshisekedi – Kamerhe, une défection d’un poids lourd du rang de Jean Pierre Bemba pourrait envoyer un mauvais signal à la campagne de Martin Fayulu.