Par P. Ndongo

La Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) va rencontrer les candidats président de la République, ce jeudi.

Même si la centrale électorale a fait savoir qu’il s’agira d’une prise de contact, certains candidats à la présidentielle attendent de pieds fermes cette rencontre.

C’est le cas de Freddy Matungulu, Président de la Synergie Electorale Notre Congo, qui dit attendre de la CENI des réponses précises aux préoccupations relatives à la machine à voter et le fichier électoral.

« Nous attendons de la CENI des réponses précises à nos préoccupions relatives à la machine à tricher, au fichier électoral infesté, aux difficultés de financement, à l’incompréhensible rejet des appuis extérieurs et des observateurs internationaux », a dit le Président de Congo na Biso à CAS-INFO.

Pour Freddy Matungulu, cette rencontre sera également une occasion d’interpeller la CENI et la « Kabilie » au sujet des souffrances que ce régime « fait subir au peuple en créant un environnement national de confusion généralisée, hostile aux investissements et à la relance de l’économie ».

Il faut souligner que cette rencontre est la première depuis la publication des listes définitives des candidats président de la République par la CENI.