Par CAS-INFO

Les autorités urbaines ont interdit le meeting de l’opposition prévu ce samedi, à Lubumbashi, pour des raisons d’ordre sécuritaire.

A la cité des jeunes, située dans la commune de Kampemba, une forte présence des éléments de la Police est observée.

D’après Gabriel Kyungu, Coordonnateur de l’opposition du Grand Katanga, les militants qui se rendaient au meeting ont été dispersés et sa résidence est entourée par la Police.

« Le meeting  a été interdit par les autorités urbaines. Les militants qui se rendaient au lieu du meeting ont été dispersés. La Police a entouré ma résidence et je suis enfermé chez moi. La Police continue à traquer les militants devant mon portail », a-t-il dit à CAS-INFO.

Pour Gabriel Kyungu, l’annulation de ce meeting remet en cause la démocratie prônée par le pouvoir de Kinshasa. « C’est ça la démocratie de Monsieur Kabila ? », s’est-il interrogé.

Les regroupements politiques de l’opposition a appelé à des nouvelles manifestations, pour exiger la tenue des élections crédibles, transparentes et inclusives. Outre le meeting annulé, ce samedi, l’opposition projette des marches sur toute l’étendue du territoire national, le vendredi 26 octobre prochain.