Par Espérant Keke

Une réunion d’urgence sur la maladie à virus Ebola qui sévit dans la partie Est de la RDC est convoquée par  l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), ce mercredi, à Genève, capitale de la Suisse.

Lors de cette réunion, il sera question pour le Comité d’urgence  de règlement sanitaire international de déterminer si cette maladie constitue une urgence de santé publique à portée internationale.

En outre,  quelques  recommandations devront être formulées pour gérer cette épidémie.

D’après Grégoire Lusenge, député national et président du réseau des parlementaires congolais d’appui à la vaccination, interrogé par une radio de la place, le pays doit s’attendre à une évaluation positive ou négative de la maladie à virus Ebola.

«Tout ce que la RDC doit attendre de cette rencontre c’est une évaluation de l’ensemble des actions qui ont été déjà faites par rapport à la riposte et la sensibilisation dans le cadre de la lutte de la maladie à virus Ebola », a indiqué Grégoire Lusenge.

Par ailleurs, l’OMS avait déclaré le 28 septembre dernier le risque de propagation de l’épidémie d’Ebola en RDC estimant que le taux de contamination au niveau national est très élevé.

Cette réunion se tient au moment où la propagation de la fièvre hémorragique s’est accélérée dans la région, principalement dans le territoire de Beni où 80% de derniers cas rapportés ont été signalés. Elle devrait permettre à cette instance sanitaire internationale d’arrêter des solutions adéquates pouvant aider les équipes en charge de la riposte  d’éradiquer cette 10ème épidémie.