Par Espérant Keke

Les élèves de Beni ont manifesté le mercredi, leur colère contre l’insécurité et les tueries à répétition dans cette partie du pays. L’objectif de cette manifestation est de réclamer la paix et la fin des massacres à répétition des civiles de Beni.

Au cours de leur marche de protestation, les écoliers ont pris la direction de l’avenue principale de la ville en passant par le rond-point Nyamwisi  jusqu’à la mairie de la ville de Beni.

La plupart des manifestants élèves viennent de la commune de Rwenzori  et forcent d’autres élèves à sortir des classes pour se joindre à eux. Pendant leur manifestions, les écoliers ont scandé « nous voulons étudier dans la sécurité ».

Selon le coordonnateur de la division éducationnelle sous-provinciale, il n’existe pas d’autres solutions pour contenir cette manifestation des élèves car elle est spontanée.

Malgré l’usage de gaz lacrymogène par la police congolaise pour disperser les écoliers mais ces derniers ont résisté.

Les attaques des présumés ADF que connait le territoire de Beni paralysent parfois les activités scolaires. Après la dernière attaque qui a fait près de 20 morts, les élèves sont restés presqu’une semaine à la maison.