Par P. Ndongo

Le Procureur Général près de la Cour de Cassation a demandé aux juges de la constitutionnalité de déclarer quatre candidats président de la République qui ont déposé des recours en contestation de la décision de la CENI les écartant de la course inéligibles.

Il s’agit de Jean Pierre Bemba, Adolphe Muzito, Jean Paul Moka et Antoine Gizenga.

A l’ouverture des audiences publiques sur les candidatures à la présidentielle du 23 décembre 2018 invalidées par la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), les équipes d’avocats de ces quatre candidats ont été confrontées à celle de la  centrale électorale.

Par au cas Bemba, les experts de la CENI ont affirmé avoir agit conformément à la loi.

Par contre la défense a tout fait pour démontrer que la condamnation de Bemba était n’était pas irrévocable.

L’affaire a été prise en délibéré. Les juges de la Haute Cour devront rendre leur verdict dans le début de la semaine prochaine.