Par CAS-INFO

L’opposition congolaise cherche les voies et moyens de faire face à la Majorité au pouvoir à Kinshasa. À trois mois des élections et confrontés aux exclusions massives de la présidentielle de décembre 2018, les principaux leaders de l’opposition se donnent rendez-vous mercredi dans la capitale belge.

Selon une source dans l’entourage de Vital Kamerhe qui nous livre cette information, en exclusivité, le chef de file de l’UNC a déjà rejoint Bruxelles où il va trouver Jean Pierre Bemba, Moïse Katumbi ou encore Félix Tshisekedi.

Des sources à Bruxelles confirment également à CAS-INFO la présence à ladite réunion, de deux anciens premiers ministres, Adolph Muzito et Samy Badibanga.

Votre site a pu aussi se renseigner que la participation de deux candidats majeurs à la présentielle, à savoir, Martin Fayulu et Freddy Matungulu, était encore incertaine jusqu’au moment où nous mettons sous presse cet article, pour, selon notre source, « difficulté de visas ». Information que les intéressés n’ont pas pu confirmer.

En attendant, l’organisation à Bruxelles fait part d’une « participation large des candidats validés et invalidés » attendus à cette rencontre, dont l’ordre du jour n’a pas été dévoilé.