Par P. Ndongo

Ce mardi, la justice Belge a annoncé l’ouverture d’une information judiciaire contre Moïse Katumbi dans l’affaire du passeport falsifié.

Pour, Francis Kalombo, Porte-parole du Patron d’Ensemble pour le changement, l’ouverture de cette procédure est un non événement.

« C’est un non événement », a-t-il dit, interrogé par Top Congo, avant d’ajouter qu’il s’agit d’une procédure normale que découle de l’interpellation de Moïse Katumbi en Belgique au mois de juin dernier.

« C’est une histoire qui date du jour où il a été retenu à l’aéroport de Zaventem. Il faut vous souvenir qu’Alexis Thambwe a reconnu que les données ont été retirées du passeport de Katumbi. C’est normal que la justice Belge ouvre cette procédure », a-t-il expliqué.

Moïse Katumbi a été intercepté à l’aéroport de Zaventem au mois de juin dernier. Les services aéroportuaires belges avaient constaté que les éléments identitaires du passeport ne correspondaient pas à ceux du leader d’Ensemble.