Par CAS-INFO

Josué Mufula ne s’arrête pas. Après avoir émerveillé par sa capacité à réintégrer la vie civile après avoir revêtu l’uniforme militaire de l’Alliance des Forces démocratiques pour la libération, AFDL, l’ex « Kadogo »,  « ex enfant soldat », veut pousser encore plus loin ses limites.

« Le temps a sonné pour moi d’y aller. Je me présente à Goma », a-t-il confié à CAS-INFO, alors qu’il séjourne dans la capitale provinciale du Nord Kivu pour déposer sa candidature aux législatives nationales.

Le choix de Goma n’est pas un hasard pour le jeune candidat. Josué Mufula y est en effet connu pour y avoir mené plusieurs actions. Soutien aux jeunes, plaidoirie en faveur de plus démunis auprès des autorités tant provinciales que nationales, etc.


J.Mufula s’entretenant avec un groupe de personnes à Goma

Celui qui a longtemps œuvré au Palais du Peuple, depuis 2011 comme Assistant parlementaire aura non seulement profité de cette occasion pour construire son image de futur homme d’État, il aura surtout saisi cette opportunité pour apprendre davantage la politique. Cependant, Josué Mufula le sait, briguer un siège de député national n’est pas un jeu d’enfant. « Mais Goma me connait, il saura faire le bon choix », assure-t-il.

Mais le jeune ambitieux a de quoi faire valoir son désir de devenir député national. En dehors des actions à caractère social, Josué Mufula est un modèle pour les jeunes de sa génération, lui qui s’illustre également sur la scène nationale par ses qualités intellectuelles. Auteur de plusieurs publications, celui qui, il y a encore quelques années, n’était qu’un simple « Kadogo », est actuellement Chef de travaux à l’Université pédagogique nationale et complète un Doctorat en Philosophie politique à l’Université de Lubumbashi. Pourquoi pas, député, demain.