Par P. Ndongo

Dans une interview accordée à la radio Top Congo, ce mercredi 8 août, Francis Kalombo, exilé politique et membre du cabinet de Moïse Katumbi, a déclaré que le leader d’Ensemble pour le changement et son équipe sont en attente de la suite des événements et espèrent que les autorités congolaises reviennent sur leur décision.

« Nous attendons la suite des événements. Nous espérons que les autorités de Kinshasa vont laisser Moïse Katumbi entrer et déposer sa candidature », a-t-il fait savoir.

D’après Kalombo, à la date limite de dépôt des candidatures, si Katumbi ne déposait pas son dossier, la CENI serait contrainte même après de le récevoir. « La date limite, c’est mercredi, mais ce n’est pas inscrit dans la bible. Si l’opération est clôturée, ils seront obligé de prendre la candidature de Katumbi », a-t-il conclu.

Entre temps, la jeunesse d’Ensemble a promis, dans une déclaration lue par Jacky Ndala, ce lundi 6 août, sa volonté de se rendre à la CENI pour déposer la candidature de leur Président, s’il ne rentrait pas à temps au pays.