Par P. Ndongo

Jean Président du Mouvement de Libération du Congo (MLC) est l’un de six candidats à la présidentielle dont les dossiers ont été jugés irrecevables par la centrale électorale.

Une situation qui n’a pas laissée indifférente, la Secrétaire Général du MLC, Eve Bazaïba.

Pour elle, la peur de la candidature du Sénateur Jean Pierre Bemba a fait trembler le pouvoir de Kinshasa au point d’instrumentaliser la CENI pour l’écarter.

« La simple lettre d’Alexis Thambwe a remplacé la loi électorale dans l’examen des candidatures », a déclaré Eve Bazaïba, ce samedi dans un tweet.

Le parti politique cher à Jean Pierre Bemba devrait se réunir dans les prochaines heures en vue de statuer sur la faisabilité du dépôt du recours auprès de la Cour Constitutionnelle.