Par P. Ndongo

Ce vendredi, la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) a rendu publique la liste provisoire des candidats président de la République.

Sur les 25 candidatures qui ont été déposées, 6 ont été écartées notamment celles de Jean Pierre Bemba, d’Adolphe Muzito et de Samy Badibanga.

Pour le Patron d’Ensemble  pour le changement, ces invalidations montrent que la CENI est instrumentalisée par le pouvoir de Kinshasa.

« Ces invalidations sont inacceptables et montrent encore une fois l’instrumentalisation totale de la CENI par Kabila », a-t-il dit dans un tweet.

Moïse Katumbi, bloqué toujours à l’étranger en appelle la population et la communauté internationale à refuser ces élections.

« Avec la population, l’opposition, la société civile et nos partenaires, faisons front, augmentons la pression, refusons ce simulacre d’élections kabilistes », a-t-il déclaré.

Selon la CENI, la condamnation pour subornation des témoins à la CPI est la principale raison de l’invalidation  du dossier de candidature de Jean Pierre Bemba. Adolphe Muzito est invalidé pour conflit d’intérêt avec le PALU et Samy Badibanga pour défaut de nationalité congolaise d’origine.