Par Djodjo Vondi

Le Mouvement des réformateurs libéraux ( MRL), réclame, dans une correspondance adressé le 30 mars dernier au président de la Commission électorale nationale et indépendante, le retrait des étrangers du fichier électoral actuel.

« Pour votre gouverne, le MRL se réserve le droit d’introduire une requête en contestation du fichier électoral devant la justice afin d’obtenir son invalidation, avant de poursuivre la même démarche contre les résultats issus d’un fichier électoral qui contiendrait des étrangers », prévient le MLR qui n’entend pas admettre que des étrangers soient admis sur des listes électorales.

« Selon l’article 10 de la constitution de la RDC, la nationalité congolaise est une et exclusive. Elle peut être détenue concurremment avec une autre », explique encore cette formation politique. En plein débat sur la double nationalité.