Par Tony-Antoine

« La RD Congo, le Yémen, le nord du Nigéria, le Soudan du Sud et le Myanmar » sont les cinq pays les plus touchés au monde par une faim aiguë. Une information contenue dans « le rapport mondial sur les crises alimentaires 2018 » publiées par la FAO, le PAM et l’Union européenne ce jeudi 22 mars à Rome.

Il est question, en tout, « de 124 millions le nombre de
Personnes endurant des niveaux élevés d’insécurité alimentaire », précise le rapport. Et pour principale cause, « l’intensification des conflits et la sécheresse persistante dans plusieurs régions du monde ».

Réagissant à ce rapport, le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, souligne qu’il faudrait prendre des « mesures pour répondre aux besoins de ceux qui affrontent le fléau quotidien de la faim », rapporte ONU Info.

Ce rapport consacre une augmentation de 15%, soit 11
Millions de plus de personnes en insécurité alimentaire que l’année précédente