Par Djodjo Vondi

« Je m’adresse à vous en capitaine d’équipe qui veut gagner ». Ces sont les mots d’ouverture du conclave, lancés par Moïse Katumbi ce samedi 10 mars à Johannesburg en Afrique du sud.

« Des millions de congolais ont marché à travers tout le pays et ont affronté les balles, certains ont perdu la vie, ce sont des héros. Ils sont dans nos cœurs et dans nos souvenirs. Si vous êtes là, c’est que vous aussi, vous n’avez pas peur, que vous aussi, vous défendez des convictions », a lancé l’ancien gouverneur du Katanga aux participants au forum venus de quatre coins du monde.

Moïse Katumbi, entouré des personnalités du G7 et de l’AR, deux plateformes politiques qui soutiennent sa candidature à la présidentielle, ont trois jours de travail pour débattre notamment sur les questions en rapport au processus électoral.

Moïse Katumbi est contraint depuis 2016 de vivre en exil suite à sa condamnation par contumace à 3 ans de prison dans une affaire de spoliation d’immeuble.