Par Roberto Tshahe 

Le porte-parole de la Majorité présidentielle (MP), Alain ATUNDU, a déclaré dans les antennes d’une radio périphérique Kinoise que la crise entre la RDC et la Belgique provienne « d’une décision unilatérale de la Belgique de modifier fondamentalement les règles de relations diplomatiques et de partenariat en matière de coopération ».

Une décision, pour ce cacique de la Mp, qui a « causé un préjudice d’abord moral et politique immense en raison des motivations données« . Proportionnellement, évaluait Atundu, le gouvernement « n’a fait que réagir de façon logique pour protéger les intérêts de la RDC face » au royaume de Belgique.

Cette crise diplomatique entre ces deux nations à l’histoire commune, continue à susciter donc de remous au sein de la classe politique. Au début de cette semaine, les consulats du Congo à Anvers a fermé ses portes sur instruction du gouvernement congolais.