Par Roberto Tshahe

La directrice des Human rights watch tire à nouveau la sonnette d’alarme au regard de la crise que traverse la RDC. Dans son commentaire, Ida Sawyer a vivement critiqué le pouvoir de Joseph Kabila. A en croire ses propos, les partenaires de la RDC devraient repenser leur partenariat qui ne sert qu’à renforcer la « dictature » dans le pays.

« Les partenaires de la RD Congo devront décider s’il est dans leur intérêt de soutenir un gouvernement dictatorial qui commet des abus ou de respecter -favoriser les droits du peuple congolais- et ce que cela implique en termes d’actes concrets » déclare-t-elle ce mardi 29 janvier dans son compte twitter.

De manière générale, Ida Sawyer s’inquiète de la recrudescence de la violence due à l’incertitude quant à l’organisation des élections. Dans un rapport rendu public en janvier, cette organisation de défense des droits de l’homme avait peint un tableau peu reluisant concernant la Rdc pour l’année 2017.