Par Roberto Tshahe 

Olivier Kamitatu président de l’Alliance pour le Renouveau du Congo (ARC) et porte-parole de l’opposant Moise Katumbi Chapwe, a déclaré mercredi 17 janvier 2018, dans son compte twitter que, pour avoir des élections démocratiques, les prisonniers et exilés politiques repris dans l’accord de la CENCO doivent être libérer et retourner librement dans leur pays.

<Les prisonniers et exilés politiques repris dans l’accord de la St Sylvestre doivent être libérés sans condition et rentrer librement dans leur pays ! En réalité ils sont 358 à attendre ! Leur libération et leur retour sont un des préalables à la tenue d’élections démocratiques !> a-t-il tweeté.

Rappelons que l’association Congolaise pour l’Accès à la justice (ACAJ) a recensé 358 prisonniers dits politiques ou d’opinion en RDC, soit 135 de plus qu’au 31 décembre 2016, date de la signature de l’Accord politique de la Saint-Sylvestre.