Par Grevisse Tekilazaya 

Moïse Katumbi durcit à nouveau le ton à l’égard du pouvoir de Kinshasa. Dans une interwiew accordée vendredi 12 janvier à quelques journalistes de la dispora congolaise, le candidat déclaré à la présidentielle s’oppose à toute idée de référendum. L’opposant congolais dit ne « plus reconnaître Joseph Kabila comme président de la RDC ».

Pendant qu’à Kinshasa l’actualité reste dominée par la tension observée vendredi 12 janvier après la messe en mémoire des victimes du 31 décembre, l’opposant congolais enfonce davantage le clou. Une sorte de soutien aux prélats catholiques. L’ancien gouverneur du grand Katanga balaie d’un revers de la main toutes les rumeurs selon lesquelles, l’archevêque de Kinshasa serait candidat aux élections.

L’homme fort du tout puissant Mazembe ne croit pas en l’organisation des élections libres et transparentes sous la présidence de Joseph Kabila.  A la question relative à son possible retour à la Majorité présidentielle, Moise Katumbi répond: « Je ne peux pas retourner avec Monsieur Kabila, je ne suis pas le dauphin. J’ai quitté Kabila pour ne pas retourner ».

Profitant de l’occasion, l’opposant congolais rappelle que l’objectif pour le Rassemblement  est de « faire partir Kabila ». Concernant les récentes divergences rapportées par les médias au sein de ladite plateforme politique, ce dernier affirme qu’aucun malaise il y a.