Par CAS-INFO

Il est sorti de la salle d’audition du parquet de Kalamu très serein. Il compte encore y retourner en cas d’une nouvelle convocation.  L’abbé Vincent Tshomba, un des initiateurs de la campagne qui consiste à faire sonner les cloches, de les accompagner d’autres bruits chaque jeudi à 21 heures dans toutes les paroisses de l’église catholique. D’après son avocat conseil, le doyen des curés des églises catholiques du Congo est poursuivi, semble-t-il, pour  tapage nocturne.

Le mot d’ordre du collège des curés aurait fait des victimes le 14 décembre dernier parmi lesquelles le secrétaire général chargé des sports de l’Unana, Union Nationale des Nationalistes, un parti proche du pouvoir. Pour le clergé, l’autorisation de faire sonner les cloches a été donnée pour 18heures et non  21heures tel que mentionner dans la plainte.

La prochaine audience est prévue pour ce vendredi, le 29 décembre. Ce, après avoir confirmé la poursuite de leur opération « Jeudi cloches ».